AL TERRE ET EAU
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
AL'TERRE ET EAU
 

L'étude contiendra :

Les données sur la parcelle :

situation, hydrogéologie, géologie, topographie, (etc)

Les données de construction :

Caractéristiques et capacités, espace disponible (etc)

L'analyse environnementale :

Couvert végétal, fossé, urbanisation, surface disponible (etc)

L'analyse pédologique :

Sondage, nature et texture du sol, test de perméabilité (etc)

Le choix et dimensionnement de l'ouvrage : 

Filières adaptées, dimensionnement et justifications.

 

 

 
Vign_fosse-septique-toutes-eaux-3000-litres
 
Vign_ssdsgs
 
Vign_Photo_001

 Pourquoi réaliser une étude de sol?

 Ce type d’étude est recommandé pour toute demande de certificat d’urbanisme ou de permis de construire, pour des terrains dépourvus de réseau d’assainissement collectif (tout à l’égout). Cette étude aura pour but de définir la nature des couches superficielles des sols en vue de prescrire le système d’assainissement autonome le plus adapté aux capacité d’accueil du projet et nature du terrain.

Nos clients sont les particuliers, les industriels, les collectivités, les organismes publics ou encore les maîtres d’oeuvre, et nous intervenons pour tous types de projets nécessitant un assainissement individuel ou semi-collectif (hameaux, campings, hôtels, hôpitaux, restaurants, etc.)

 Qu'est qu'une installation d'assainissement non collectif?

Une "installation d’assainissement non collectif" désigne toute installation d'assainissement assurant la collecte, le transport, le traitement et l’évacuation des eaux usées domestiques, des habitations non raccordées à un réseau public de collecte des eaux usées.

En substance, la réglementation en vigueur dit que « les installations d’assainissement non collectif ne doivent pas présenter de risques pour la santé publique et l’environnement. Les caractéristiques techniques et le dimensionnement des installations doivent être adaptés au contexte environnemental (pédologie et perméabilité) et au projet. Un examen préalable de la conception, à tout dépôt de demande de permis de construire ou d’aménager est maintenant imposé. »

Ces installations sont précisées par le document technique DTU 64.1 d'août 2013, sur la mise en oeuvre des dispositifs d'assainissement autonome. Cette norme donne les règles à respecter.

  Parmi les grandes familles de techniques d'assainissement :

         Épandage à faible profondeur                                                        filtre à sable vertical drainé

 

 
Vign_455

Déroulement de l'étude :

Mes prestations, réalisées dans les conditions définies par l’annexe 3 de la circulaire interministérielle n°97-49 du 22 mai 1997, comprennent :

1/ mon intervention sur le terrain (1/2 journée) avec :

- la réalisation de fouilles à la tarière à main ou éventuellement à la pelle mécanique (suivant le type de sols rencontrés), réalisées à une profondeur minimum de 1,2 m/TN.
Ces sondages permettent de déterminer les caractéristiques géologiques et hydrogéologiques du site (présence ou non d’un substratum rocheux, d’une nappe, etc.), qui conditionneront la nature de l’épandage à mettre en oeuvre

- l’exécution de tests de perméabilité, effectués suivant la méthode dite de « Porchet à charge constante », qui garantissent un dimensionnement précis du système d’épandage en fonction des flux journalier à traiter.

2/ La rédaction du rapport et la préconisation de la filière :  le rapport est élaboré dans la foulée de la visite terrain.

Il comprend : les éléments administratifs, la caractérisation du sol, la description de la filière préconisée (type, dimension) et un plan d'implantation du projet sur la parcelle.

A noter : la filière préconisée doit être en priorité une filière utilisant le sol en place (tranchées, filtre à sable...), ou, à défaut, une filière compacte adaptée (micro-stations, filtres à coco...).

Que faire avec le rapport de conception et de préconisation de la filière d'assainissement?

Avant toute chose, l'étude de sol vous permet de chiffrer votre projet d'assainissement : vous pouvez alors faire établir des devis par des artisans pour la réalisation ou la mise aux normes de votre installation.
Avant de procéder aux travaux, l'étude de sol doit être déposée au SPANC pour le contrôle de conception.
Une fois le dossier instruit, vous recevez un accord qui vous permet de lancer les travaux. Avant l'achèvement du chantier, un ultime contrôle est réalisé par le SPANC.

Créer un site avec WebSelf
© 2014